A offrir le parfum " Souvenir de Mongenan" , parfum de toilette à bases de roses " Sénateur La Follette"

mongenan parfum Château de Mongenan à Portets ;

Histoires de parfums: dimanche 1° juillet à 17h , dernière conférence de la série " Par le bout du nez"

05 56 67 18 11 : " Souvenir de Mongenan" ( 20 euros)

 

 

Le croirait-on ? Le premier des grands parfumeurs était un abbé qui œuvra pour Anne d'Autriche et autres "personnes voluptueuses".
Polycarpe Poncelet inventa pour la Reine "L'eau des mille fleurs" qui fut le premier des grands parfums baptisés. Au siècle suivant, les chimistes s'en mêlèrent: Bertholet, Macquer se livrèrent à des expériences qui furent détrônées par Jean-Marie Farina qui lança en 1736 son "Eau de Cologne" qui existe toujours. La lavande faisait son entrée dans les grands parfums et Yardley en 1770 lança à Londres sa première "Eau de Lavande". Marie-Antoinette portait "Quelques fleurs" d'Houbigant, le rival de Fargeon. Lequel tenta de continuer à travailler sous la Révolution et n'hésita pas à baptiser un de ses parfums "A la guillotine". Ancien parfumeur de l'Autrichienne, Fargeon fut supplanté par Lubin dont la célèbre "Eau" était portée par Napoléon.
 C'est sous le premier empire que naquit la dynastie des Guerlain. La maison fut fondée en 1810, spécialisée dans des Eaux de fleurs distillées dans son usine de Passy qui était située au milieu d'un immense jardin. En 1889 naquit "Jicky", premier parfum androgyne utilisant pour la première fois des produits de synthèse, qui portait le surnom donné à Jacques Guerlain. La maison Coty naquit en 1904, puis Caron lança "Fleurs de rocaille". Guerlain répliqua en 1919 par Mitsouko et, soucieux de suivre l'actualité lança en  1933 "Vol de nuit" en hommage à Antoine de Saint-Exupéry.
 Le "5" de Chanel était né en 1921 parce que la grande Mademoiselle présentait toujours ses collections le 5 du mois. Sa concurrente, Jeanne Lanvin, qui était devenue couturière par amour de sa fille répliqua par "Arpège" en 1930.
La bordelaise Germaine Cellier, qui était l'amie de Derain, de Cocteau et de François Perier fut un des plus grands "nez" de l'histoire des parfums. On lui doit "Vent vert" et "Jolie Madame" pour Balmain, "Eau d'herbes" pour Hermès et presque tous les parfums de Nina Ricci.
Depuis "Vol de nuit", les parfums présentent tous une formule indéchiffrable. Ils ne peuvent être copiés ou alors maladroitement comme le sont certaines contrefaçons, vendues à la sauvette dans la rue, qui n'ont rien, à part la boite, de semblable à l'original.
"Souvenir de Mongenan" est un parfum de toilette à base de rose qui vient de renaître. Inventé dans les année 1990 par l'Artisan Parfumeur, le parfum avait disparu lors de l'absorption par Nina Ricci de ce créateur. Il vient d'être repris par Histoires de Roses, un fabricant du Val-de-Loire qui distille spécialement pour le jardin de Mongenan ce souvenir fleuri à base des fleurs du fameux" Sénateur La Follette". Vendu 20 € le flacon, il accompagne de sa fragrance suave les visites et naturellement la conférence - la dernière de la série "Par le bout du nez" - que Florence Mothe donnera le dimanche 8 juillet à 17 h sous le titre "Parfum du jour, parfum de toujours". Une occasion de connaître le grand roman des parfums qui tient de l'épopée, de la saga, du roman policier et aussi des plus douces caresses.

05 56 67 18 11

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site