"Parlez moi de" l'aqueduc de Budos

extrait Journal de la promenade Ayguemorte 2003 par Piou Lacoste et

extrait Journal de la promenade Isle-Saint-Georges 2011

Dans les années 1870, la ville de Bordeaux manque d'eau potable ; Wolf l'ingénieur de la ville, est chargé par la mairie de chercher des solutions. C'est en 1880 que la commune de Bordeaux achète la source de Fontbanne sise à Budos. Le 6 Avril 1883 le conseil municipal approuve le projet qui consiste en un aqueduc souterrain de 41 km de long et de 4,37m seulement de dénivelé jusqu'au réservoir du Béquet, franchissant 15 communes et s'alimentant au passage à plusieurs autres sources. L'aqueduc, d'une hauteur constante de 1,75m sera construit de façon différente en fonction de sa profondeur. 12 siphons sont prévus pour franchir les ruisseaux ou les replis du terrain. Chaque siphon sera doté de trois regards. En outre d'autres regards seront disposés de place en place sur le tracé de l'aqueduc pour en assurer l'entretien. Entre ces regards des bornes faciliteront le repérage du canal. Les travaux réalisés par l'entreprise Dumons, Castaing et Ayel de Montauban sous la surveillance attentive et angoissée de Wolf nommé Inspecteur Général des Ponts et Chaussées , commenceront en 1885 et s'achèveront en 1887.

 

 

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Nous ne vous spammerons jamais !

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Recherche sur le site