Contact

Informations diverses

 

Extraits de l'ouvrage " lieux symboliques en Gironde...".

page 198 : un  socialisme qui puisait ses racines chez Montesquieu dans sa conception de justice distributive : «  il n’y a qu’une sociéte de perte et de gain qui puisse réconcilier ceux qui sont destinés à travailler avec ceux qui sont destinés à jouir. »( Esprit des Lois)

page 346 : "Ton Dieu surtout aime d’amour extrême et ton prochain aussi comme toi-même" : devise écrite sur un linteau du château de Montesquieu à La Brède

Page 349 : dernière page de l'ouvrage qui se referme sur Montesquieu :

La Brède est semblable à la ziggourat de Babylone : une maison du fondement du ciel et de la terre. C'est à la fois la maison des vertus et la porte des cieux. L’escalier à vis qui monte à la bibliothèque rappelle simplement à chaque marche taillée en une même pierre le pas éternel des planètes. Montesquieu n’a jamais quitté cette maison. Comme l’affirment les textes des pyramides : « Pharaon n’est pas mort, il est parti vivant. » La Brède est d’ailleurs semblable à l’espace sacré qui entourait les temples que les Grecs délimités par des bornes. Celles marquées de la lettre L définissent encore les limites de la propriété. Un rochemorin nouveau frtympan pyramidal couronne aujourd’hui  les chais neufs de Rochemorin, comme si son architecte avait songé en le dessinant aux pyramidions qui couronnaient les sommets des pyramides d’Égypte, comme si ces portes ouvertes sur les chemins de la nuit et du jour désignaient  le soleil levant qui se sépare des ténèbres. L'Ecclésiaste nous enseigné la précarité de toute chose mais aussi le motif des saisons et des métamorphoses qui ponctuent la temporalité de la vie. « Salomon parla des arbres depuis le cèdre du Liban jusqu'à l'hysope qui sort de la muraille. Il parla aussi des quadrupèdes, des oiseaux, des reptiles et des poissons » nous rappellent le livre des rois.
Au moyen des degrés successifs de l'écriture et du silence, Montesquieu s'est avancé dans sa propre édification. À force d'écrire, à force de construire, il s'est construit lui-même car de tous les actes, le plus complet est celui de composer une œuvre qui demande amour, méditation et obéissance. « On magistrat rend humble obéissance. Il a de Dieu ses honneurs et puissance » avait écrit Montesquieu au mur de sa bibliothèque. Sa pensée est aujourd'hui libre de privilèges d'hypothèque. Comme celle de Rimbaud : « son auberge est à la Grande Ourse. » Le château de La Brède n'est pas un sanctuaire, pas même bâtiment sacré. C'est le souvenir de Montesquieu qui lui confère ce caractère et qui continue à faire dire au cadran solaire qui marque les heures aura des douves : « ne voudriez-vous pas voir le château de La Brède que j'ai si fort embelli depuis que vous n'avez vu ? C'est le plus beau lieu champêtre que je connaisse. »

RM LOGOretour aux Routes Montesquieu

retour à la Route 5 : Au delà des frontières

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Nous ne vous spammerons jamais !

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Recherche sur le site