Contact

Fonction:
Frédérique FABRE-TABOURIN
Parc ouvert : été 7h - 22h ; hiver 7h- 21h
05 56 84 78 33

Informations diverses

pour y allerchateau peixotto.21jpg

chateau peixotto

Connaître Talence : Patrimoine historique

crédit photographique mairie de Talence-Fabrice Leclair

 

 

 

 

 

 

Hôtel de Ville de Talence :Horaires : du lundi au jeudi de 12h45 à 19h15 & vendredi de 8h45 à 12h00 et 12h45 à 16h00

info@mairie-talence.fr

 

Extrait de la page 63 de l'ouvrage de Florence Mothe : « lieux symboliques en Gironde, trois siècles de franc-maçonnerie à Bordeaux » éditions Dervy


la mairie de Talence  Gironde)
Le banquier Charles  Peixotto (dont le nom fut francisé en Peychotte) appartenait à la fameuse « nation portugaise » qui regroupait à Bordeaux des juifs marrane originaires de ce pays. Il fit construire en 1769 sur les ruines d’un ancien « Bourdieu » (propriété de campagne) appartenant à la chartreuse cette ravissante demeure agrémentée d’un jardin botanique qui ne comportait à l’origine qu’un étage et fut élevé au siècle suivant. Elle abrite aujourd’hui la mairie de Talence. Le pavillon d’Aranjuez conserve cependant une réelle harmonie qui permet d’imaginer ce que furent les fêtes fastueuses et les Saint Jean d’été mémorable qu’organisa le fameux banquier. Très ami du maréchal duc de Richelieu qui figurait toujours parmi les invités, le banquier Peixotto obtint des armes  de Louis XVI qui furent sculptés sur la façade entourée d’un cortège de roses. Ces armoiries et la couronne comtale attirèrent l’ire des représentants du peuple sous la révolution, mais Peck saute aux les convainquit qu’il s’agissait d’un pédréal dédié à la maison de Lévy dont il prétendait descendre, ce qu’il avait fini par faire reconnaître par le roi d’Espagne. Certains meubles (coffres, lustres) ont été conservé. Ils sont tous de grandes qualités, souvent orné de putti, témoin de l’attrait exercé sur le banquier par la franc-maçonnerie de type ésotérique. Les trumeaux qui surmontent les portes sont également symboliques, représentant tour à tour trophée d’harmonie et muses. Le parc a conservé différents ornements. Un bassin avec une ile en son milieu recueille les eaux du ruisseau d’Ars est un pavillon dominant la route, construit à la demande de Samuel Peixotto en 1782 par l’architecte Guilhermain, rappelle son goût pour les assemblées restreintes et discrètes.

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Nous ne vous spammerons jamais !

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Recherche sur le site