Contact

Informations diverses

Extrait page 144 de l'ouvrage de Florence Mothe : " Lieux symboliques en Gironde , trois siècles de franc-maçonnerie à Bordeaux" éditions Dervy

 

La construction des immeubles qui entourent la place Gambetta actuelle, qui se nomma longtemps place Dauphine, est due à une décision prise en 1746 par le célèbre intendant Tourny qui confia les travaux de la nouvelle place comprise entre la porte Dijeaux et la porte Dauphine à l’architecte Voisin. La place fut baptisée à l’occasion du mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette et devint sous la révolution la place Nationale. La décoration très uniforme des immeubles qui bordent cette place  en fait un des témoignages les plus purs du XVIIIe siècle bordelais. C’est place Dauphine que résidait le chevalier de Rolland, admirateur de Cagliostro qui prit la responsabilité d’inviter à Bordeaux le grand Copte qui résida, tout près, sur le Cours  Georges Clemenceau qui s’appelait à l’époque le grand Cours Saint Seurin. Les gazettes rapportent que les malades que soignait ce Cagliostro s’y pressaient en si grand nombre que la troupe devait intervenir pour limiter les désordres.

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Nous ne vous spammerons jamais !

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Recherche sur le site