Calendrier

Les Templiers, Clément V, Arnaud de Villeneuve, la caverne, conférence à Mongenan
Clics : 296

Il existe certains grands oubliés de l’Histoire de France et même de l’Histoire tout court, tel Arnaud de Villeneuve qui, célèbre dans le bassin méditerranéen, est cependant ignoré en Aquitaine, même si son itinéraire ne peut être séparé de l’histoire des châteaux clémentins, et de celui de Roquetaillade en particulier, avec qui le château de Mongenan est uni dans le passeport de la Demeure Historique.

Arnaud de Villeneuve était le plus célèbre médecin du XIII° siècle. Il était naturellement aussi théologien, philosophe, prophète, diplomate et alchimiste, ce qui, quelles que soient ses compétences et son immense génie, le brouilla durablement avec l’Inquisition.

L’apport d’Arnaud de Villeneuve à la pensée chrétienne est essentiel en ce que ce dominicain, qui se prétendait un « franciscain spirituel », croyait à l’existence de l’Antéchrist et prévoyait la fin prochaine des sociétés si elles se refusaient à de profondes réformes.

Il avait appris la médecine dans tout les pays méditerranéens et possédait aussi toutes les données de la médecine arabe, grecque et latine. Ces extraordinaires compétences l’amenèrent à être le médecin des Rois d’Aragon, de Sicile, de Naples et de plusieurs Papes dont Clément V qui lui était très attaché.

Professant que la médecin est une chose sérieuse qui doit être enseignée par des savants, Arnaud de Villeneuve créa la première université médicale du monde à Montpellier et fut l’inventeur de l’hygiène et de la diététique .Le monde du vin lui doit beaucoup car il était également œnologue et prônait l’usage de vins médecins dont la recette nous est parvenue et qui furent ressuscités il y a quelques années au château Lagueloup par l’œnologue Marie-Pierre Lacoste-Duchêne lors d’un colloque dédié à l’alchimie qui a laissé un grand souvenir.

Bien qu’il ait été un ami de Guillaume de Nogaret, Arnaud de Villeneuve avait pris la défense des Templiers auprès de Clément V qui l’appela à son chevet quand se réalisa la fameuse malédiction de Jacques de Molay, hélas trop tardivement pour que le médecin arrive à temps auprès du Pape.

Les Francs-Maçons sont très attachés à leur proximité avec les Templiers car, contrairement à ce que l’on admet généralement, les rafles opérées par Philippe le Bel ne furent pas synchroniques sur tout le territoire et l’ordre du Pape ne fut guère suivi en Europe où persistèrent de multiples commanderies.

Quelle que soit son aversion pour le chevalier de Ramsay, Montesquieu ne pouvait être indifférent à la tragique histoire des Templiers, ne serait-ce que en raison de l’empreinte profonde du johanisme sur la Franc-Maçonnerie du XVIII° siècle.

Etudier à travers la châteaux clémentins et le souvenir d’Arnaud de Villeneuve la pensée maçonnique de Montesquieu permet de poser la question jamais résolue par les historiens : Montesquieu était-il Rose-Croix ? Florence Mothe envisage cette possibilité. Elle expliquera pourquoi le dimanche 21 juillet à 17 h au château de Mongenan à Portets au cours de la conférence qui permettra de prendre la route avec Montesquieu pour quelques escales dans le sud-Gironde et, en particulier à Uzeste, Villandraut et Roquetaillade.

Renseignements :château de Mongenan, 05 56 67 18 11.

Conférence suivie de al dégustation gourmande des vins de Graves de la propriété. Entrée 10 €.

Château de Mongenan
Programmation été 2024
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Le tourisme, la balade, sont souvent considérés comme de purs divertissements. Le temps est bien passé auquel on veillait « à ne pas bronzer idiot ». Aujourd’hui, les circuits invitent le promeneur à ne rien voir, ne rien comprendre, ne rien apprendre des contrées qu’il traverse. Créateur en 1994 de la Route des châteaux et Cités au cœur d’Aquitaine, le château de Mongenan partage la vision de Montesquieu pour qui le voyage est inséparable de l’initiation. Etape sur le chemin de la vie, chaque visite s’accomplit comme un pèlerinage. Elle permet de prendre possession de l’espace et de l’habiter, de comprendre qui on est, d’où l’on vient, où l’on va.
C’est pourquoi, au cours de cet été, Florence Mothe proposera, en onze conférences, de faire connaissance avec la Gironde que vous découvrirez comme vous ne l’avez jamais fait, à travers les pas de Montesquieu, à l’aide de sa théorie des climats, en tissant à travers les différents personnages qui l’ont connu, l’ont inspiré ou qui se sont inspirés de lui, des liens incontestables et cependant insoupçonnés. Cette approche initiatique vous fera entrer dans l’intimité des êtres, des monuments et des paysages et vous découvrirez mille lieux inconnus et quantités de récits et de personnages que les chemins traditionnels ne vous auraient jamais permis de chercher là.

Dimanche 7 juillet à 17 h : Montesquieu Franc-Maçon
Dimanche 14 juillet à 17h : Le cercle des amis : Evocation de Gascq, Pontac, Balguerie, La Châtre, Marat, Cagliostro. Visite de La Brède, Portets, Arbanats, Barsac, Preignac
Dimanche 21 juillet à 17 h : Les Templiers, Clément V, Arnaud de Villeneuve, la caverne
Visite de Villandraut, Roquetaillade, châteaux clémentins, Bommes
Dimanche 28 juillet à 17 h : Les voix rebelles : Evocation de la famille de Montesquieu, Abbé de Bellet, Parlement de Guyenne, Secondat. Visite de Capian, Cadillac, Sainte Croix du Mont, Commanderie de Sallebruneau .
Dimanche 4 août à 17 h : Visite de Guilleragues, Monségur, Lorette, Blasimon. Evocation de Guilleragues, Robert Darniche, ligne de démarcation, occupation, libération, épuration.
Dimanche 11 août à 17 h : Les chemins de la liberté : Visite de Saint-Emilion, Castillon, Sainte-Foy-la-Grande, évocation des Girondins et d’Elysée Reclus
Dimanche 18 août à 17 h : Visite d’Abzac, Fronsac, Arveyres, Saint-Christophe, Saint-Emilion
Evocation de Romme, Duc Decazes, Maréchal-Duc de Richelieu, Victor Louis
Dimanche 25 août à 17 h : Rue Esprit des Lois, Visite de Léognan, Pessac, Gradignan, Talence, Mérignac, Bordeaux, évocation de Raba, Peixotto, Talleyrand, Laffon de Ladebat
Dimanche 1° septembre à 17 h : Visite de Bordeaux, évocation de Labottière, Polverel, Martinèz de Pasqually
Dimanche 8 septembre à 17 h : Au-delà des frontières, visite de Bordeaux, Vertheuil, Margaux, Saint-Estèphe, évocation de Dom Bedos, Eboué, les Pereire, les Rothschild
Dimanche 15 septembre à 17 h : Visite de Fort-Médoc, Lamarque, Cordouan, Soulac, évocation des Cabarrus, La Fayette, Georges Mandel, Léo Lagrange.

Rencontres suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine
Château de Mongenan, 33640 Portets, Monument Historique privé ouvert à la visite
toute l’année, tous les jours de 14 h à 18h, 10h/18h juillet et août
Entrée 10 €, visite commentée du musée, durée 1 heure
Jardins classés, roseraie, musée du XVIII° siècle, Temple maçonnique, Vins de Graves
05 56 67 18 11 chateau.mongenan@orange.fr chateaudemongenan.com

S'inscrire à la newsletter Patrimoine *


Recherche sur le site