Calendrier

La conjuration des Egaux, conférence à Mongenan
Clics : 34

Quand les sans culottes portaient le gilet jaune

  Coluche avait-il lu Gracchus Babeuf quand il proclamait que" tout le monde est égaux, mais il y en a qui sont plus égaux que d'autres "? C'est probable. Car ce n'est ni Karl Marx, ni Lénine, ni Bakounine, ni Trotski, ni Engels, ni Rosa Luxembourg qui ont inventé le communisme, mais bel et bien un géomètre bien de chez nous qui s'appelait Gracchus Babeuf.
A force de mesurer en long, en large et en travers les terres qui appartenaient à la noblesse, Gracchus Babeuf a fini par se dire qu'il n'était pas juste que certains aient tout ça et d'autres rien du tout. Cette réflexion , née sur le terrain, le conduisit à s'engager dans la révolution française et à devenir un inconditionnel de Robespierre qui était d'Arras,
tout comme lui. Tant que l'Incorruptible fut au pouvoir, Babeuf se tint - à peu près - tranquille. Mais quand vint le IX thermidor, quand la corruption triompha, quand il assista aux débordements de cette "régence de la révolution" que fut le Directoire, alors, il décida de conspirer. Sa conspiration ne réussit pas mieux que les autres et le conduisit à
l'échafaud. Mais il avait fondé un journal et avait émis des lois éternelles sur l'égalité dont un siècle plus tard Marx et compagnie s'inspirèrent pour leur fameux Manifeste .
On feint toujours de croire que la Révolution s'est achevée le IX thermidor. C'est faux. Elle a duré bien plus longtemps. A la terreur rouge succéda la terreur blanche et on continua à s'entretuer, à se dénoncer, à avoir faim, à avoir froid. C'est à cette période généralement occultée de l'Histoire que Florence Mothe s'attachera le dimanche 24 novembre à 17 h au château de Mongenan en racontant la tragique et folle histoire de Gracchus Babeuf et de la Conjuration des Egaux. Etaient-ils novateurs, irresponsables, utopistes, visionnaires, précurseurs de Staline et de Mao-Tsé-toung ? Allez savoir...
Toujours est-il que les derniers des sans-culottes lancèrent quelques  slogans fameux qu'on entend encore aujourd'hui sur tous les ronds-points.

Château de Mongenan
Complots, conclaves, conciles, convents et conjurations !
La fameuse théorie du complot est née à la fin du XVIII° siècle et n’a jamais fini de prospérer depuis. Elle servit à expliquer l’arrivée subite de la Révolution qui sembla un évènement inexplicable à bien des observateurs de droite comme de gauche qui n’évaluèrent pas à leur juste prix le poids des maladresses de Louis XVI, l’appétit de ses sujets pour une société nouvelle, plus juste et plus humaine et l’intérêt que suscitait la France pour nombre d’appétits étrangers.
Pour autant, une conspiration globale avait-elle été menée consciencieusement, ourdie, financée, préparée et par quels groupes secrets dont force est de constater qu’on ne les a jamais démasqués pour l’excellente raison que la théorie du complot voulait qu’ils ne se connaissent pas eux-mêmes et répondent à des ordres mystérieux venus de « Supérieurs inconnus » ?
Et cependant, des complots ont bel et bien existé, balayant Louis XVI, puis Danton, puis Robespierre, puis les Egaux, portant Bonaparte au pouvoir et tentant de le lui arracher par tous moyens y compris la mort-même.
Florence Mothe va consacrer treize conférences à ces passionnants sujets qui n’ont guère été traités par les historiens, mais ont inspiré les romanciers du XIX° siècle, voire les compositeurs d’opéras et d’opérettes. Mais ces tentatives ne se limitèrent pas au port de la « perruque blonde et du collet noir ». Elles perturbèrent gravement la renaissance d’un pays qui avait connu la plus grande secousse de son histoire et qui avait déjà bien du mal à appliquer la fameuse devise : liberté, égalité, fraternité…
Treize conférences de Florence Mothe
Dimanche29septembre à 17 h : Le convent de Wilhehmsbad
Dimanche 6 octobre à 17 h : L’Affaire du Collier
Dimanche13 octobreà17 h : De la grande peur de l’été 1789 aux Journées d’octobre
Dimanche 20 octobre à 17 h : L’affaire Favras
Dimanche 27 octobre à 17 h : La fuite à Varennes
Dimanche 3 novembre à 17 h : La conspiration de l’œillet
Dimanche 10 novembre à 17 h : Le complot des chemises rouges
Dimanche 17 novembre à 17 h : Le IX thermidor
Dimanche 24 novembre à 17 h : La conjuration des égaux
Dimanche 1° décembre à 17 h : Le coup d’état du 18 brumaire
Dimanche 8 décembre à 17 h : L’attentat de la rue Saint-Nicaise
Dimanche 15 décembre à 17 h : Cadoudal et Pichegru
Dimanche 21 décembre à 17 h : Les complots maçonniques existent-ils ?

Conférences suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine

Château de Mongenan 33640 Portets
Monument Historique privé ouvert à la visite. Jardins Remarquables et classés
Potager de France, Roseraie de France SNHF, Best of Wine Tourism 2008
Tel : 05 56 67 18 11  chateau.mongenan@free.fr

  www.chateaumongenan.com


sans rendez-vous les tous les jours, toute l’année de 14 h à 18 h
Visite commentée durée une heure

X

Get our newsletter!

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site