Calendrier

La presse et la Révolution, conférence à Mongenan
Clics : 44

maratLa presse sous la Révolution

  Le musée de Bordeaux expose actuellement la célèbre toile de David "La mort de Marat" dont le château de Mongenan possède une copie. Il s'agit pour le rédacteur en chef de l'Ami du peuple d'une sorte de retour aux sources, car la vie de Marat n'aurait sans doute pas été la même s'il n'avait été embauché, jeune homme, par Mme Nairac à Bordeaux, comme précepteur de ses enfants, s'il n'avait concouru devant l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de cette ville pour un "Hommage à Montesquieu" qui ne remporta pas le prix espéré. La déception du jeune précepteur fut si vive qu'il quitta illico les rives de la Garonne pour s'établir en Angleterre où il devint médecin, franc-maçon et furieux contre le genre humain. Aussi quand il retrouva sous la Révolution des bordelais devenus Girondins, l'affaire fut des plus chaudes: imprimeries saccagées, dénonciations,
déclaration d'accusation, triomphe de Marat , mise en accusation des députés de la Gironde, exécution de certains d'entre eux, départ pour Caen où l'un d' eux, Barbaroux, secondé par le journaliste Gorsas, armera la main de  Charlotte Corday.
Cette histoire et des dizaines d'autres seront racontées par Florence Mothe dans l'avant dernière conférence des "Aventures d'Anastasie" qui sera donnée dimanche 7 juillet à 17 h au château de Mongenan.
Le musée de Mongenan conserve, naturellement, plusieurs numéros de l'Ami du Peuple et une très importante collection de journaux de l'époque révolutionnaire. Ces journaux ont eu une influence déterminante sur la suite des évènements qu'ils relataient. La Révolution n'aurait pas éclaté le 14 juillet 1789 sans le scoop donné par Gorsas dans Le courrier de Versailles à Paris du 10 juillet annonçant que le Roi avait renvoyé Necker et souhaitait tenir la nouvelle secrète.
La Révolution est la véritable période de naissance de la presse libre, et de toutes les formes de presse: quotidiens, hebdomadaires, magazines illustrés, supports de publicité ,journaux internationaux. Les meilleures plumes, de toutes les sensibilités, concourent à son succès qui est foudroyant. Chénier, Rivarol, Marat, Camille Desmoulins, Mirabeau,
Robespierre, Durosoy, Gorsas ont des milliers de lecteurs et d'abonnés. Le Père Duchesne d'Hébert fait hurler de rire la France entière à la lecture des aventures de Mme Coco qui n'est autre que Mme Roland. Triomphe hélas de courte durée. Aucun journaliste ne sortira indemne de la Révolution. Certains seront assassinés comme Marat, guillotinés comme Gorsas, Chénier, Durosoy, Hébert et Camille Desmoulins. D'autres finiront relégués à Cayenne. Bonaparte supprimera toute liberté à la presse et ne permettra que...la presse féminine. Les papiers sur les chiffons remplaceront les chiffons de papiers. C'est peut-être la leçon de cette période où cette littérature éphémère qu'est la journalisme est cependant parvenue à réaliser des bouleversements éternels.

Renseignements: château de Mongenan 05 56 67 18 11 Visite du musée du XVIII°
siècle à partir de 14 h, conférence à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine.

Château de Mongenan Animations fin de printemps 2019
Anastasie, dans les Mystères de Paris d’Eugène Sue, est l’épouse silencieuse de Pipelet qui parie toujours. Elle est, depuis la fin du XIX° siècle, l’icône de la censure qui apparut dans nos sociétés dès l’époque romaine. La censure est la plaie de nos sociétés. Elle est le sceptre de toutes les dictatures. Mentir et cacher sont les marques des gouvernements totalitaires, des régimes faibles et le chemin de tous les fanatismes.
Pour comprendre comment la censure s’exerce et comment y échapper, Florence Mothe propose une série de onze conférences au cours desquelles elle fera part de sa triple expérience de journaliste, d’écrivain et d’historienne. Cette série prendra également en compte « les lois de la pudeur » qu’évoquait Michel Foucault et sera illustrée par une exposition dédiée aux pamphlets écrits contre Marie-Antoinette et aux estampes érotiques révolutionnaires. Ces conférences auront lieu au château de Mongenan chaque dimanche à 17 h et seront suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine.
Les aventures d’Anastasie
Dimanche 28 avril : Totem et Tabou, Freud avait-il tout compris ?
Dimanche 5 mai : Des bonnes mœurs, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Genet.
Dimanche 12 mai : Foucault et Bataille, Procès de Gilles de Raïis.
Samedi 18 et dimanche 19 mai de 10hà12het de 14hà18h : Open gardens Visite commentée des jardins au profit des associations caritatives
Dimanche 19 mai : Blasphème, hérésie et inquisition.
Dimanche 26 mai : Censure de l’argent et autocensure.
Dimanche 2 juin : Petite histoire de la presse en France.
Vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 juin et lundi 10 juin de 10 h à 12 h et de 14 h à 18h
Rendez-vous aux jardins -Distribution gratuite de graines et de boutures de rosiers anciens.
Dimanche 16 juin à 17 h :Cabinet noir, censure postale, espionnage et internet.
Dimanche 23 juin à 17 h : Fake news, propagansastaffel et négationisme.
Dimanche 30 juin à 17 h : l’opinion, pamphlets contre Marie-Antoinette.
Dimanche 7 juillet à 17 h : La presse et la Révolution
Dimanche 14 juillet : Jean-Edern Hallier et l’expérience de l’Idiot International. Château de Mongenan 33640 Portets
Monument Historique privé ouvert à la visite, Jardins Remarquables et classés Potager de France, Roseraie de France SNHF, Best of Wine Tourism 2008 Tel:05 56 67 18 11
chateau.mongenan@free.fr
chateaudemongenan.com sans rendez-vous les samedis et dimanches toute l’année de 14hà18h de 10hà 12h et de 14h à 18 tous les jours juillet et août
chateau.mongenan@free.fr
Visite commentée du musée du XVIII siècle, du Temple maçonnique, des Jardins remarquables, du vignoble et de sa roseraie, Dégustation-vente des vins et parfums du domaine
Monument historique ouvert au public du 7 janvier au 31 décembre de 14 h à 18 h, tous les jours y compris dimanches et fêtes. Ouvert également le matin de 10 h à 12 h en juillet et août. Visites en français, anglais et espagnol. 10 €.

X

Get our newsletter!

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site