Calendrier

Jean Anouilh, Léocadia, La répétition ou l'amour puni, manifestation au théâtre de verdure à Mongenan
Clics : 67

Château de Mongenan à Portets : Animations d’été 2018

Jean Anouilh, le bordelais inclassable.....

La Compagnie du Théâtre Masqué et la Compagnie de la Laurence se retrouveront pour la dernière fois au château de Mongenan à Portets le dimanche 9 septembre à 17 h pour interpréter Jean Anouilh, avant que les Journées du Patrimoine ne donnent lieu les 15 et 16 septembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 187 h à la traditionnelle distribution gratuite de graines introuvables et de boutures de rosiers anciens, sur le thème du partage de la botanique et de la culture, thème national cette année.

Fils d’un tailleur bordelais et d’une mère professeur de piano, ayant toujours vécu sur le Bassin, ayant écrit des dizaines de pièces à succès interprétées par les plus grands comédiens : Danièle Delorme, Yves Robert, Jean-Louis Barrault, Madeleine Renaud, Alain Cuny, Roland Piétri, Paul Meurisse, Bruno Cremer, François Perier, ayant achevé sa vie en Suisse pour échapper au fisc – ce qui est rare pour un auteur – Jean Anouilh est cependant un des dramaturges les plus secrets du XX° siècle, détestant les interviews, se méfiant des journalistes comme de la peste, il réussit à établir autour de lui des murailles infranchissables que sa mort n’a pas abolies.

Cet ancien secrétaire de Louis Jouvet a commencé sa carrière en répondant aux clients mécontents du magasin du Louvre. Ses mémoires au titre inénarrable : « La vicomtesse d’Eristal  n’a pas reçu son balai mécanique » racontent d’ailleurs cet épisode rapidement oublié en faveur du théâtre. Anouilh fut le dernier des grands classiques, citant Musset, n’hésitant pas à mettre le théâtre dans le théâtre afin de colorer son propos, divisant son œuvre entre pièces grinçantes, pièces roses, et pièces brillantes. Celui qui appelait Molière « Notre tendre patron » restera immortel par son « Voyageur sans bagage » qui sera donné dimanche à Mongenan. Puis viendra  un florilège d’Eurydice, de Léocadia, de La répétition ou l’amour puni, et des mémoires de cet auteur inclassable qui ne voulait être ni Brecht, ni Artaud et qui demeure un cas tout à fait singulier dans la littérature française dont il fut, probablement, un des derniers grands défenseurs.

Renseignements : Château de Mongenan 05 56 67 18 11, Visite du musée et  du temple maçonnique à partir de 14 h. représentation à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine avec les comédiens

Tous les arts de la scène se retrouvent dans le théâtre de verdure Mongenan pour cette saison d’été, totalement à rebours des prétentions « tendance ». Des textes, des conseils de mise en espace, des pièces du grand répertoire, des auteurs de théâtre français, des comédiens et un duo-duel entre Florence Mothe, critique, et Jacques Albert-Canque, vice-président des Amis de Mongenan et néanmoins universitaire et homme de théâtre qui se rejoignent, s’affrontent et se complètent au sujet de pièces fameuses et de grands écrivains. Ils vous font entrer dans l’intimité des créateurs, dans la genèse de leurs pièces et vous rappellent les interprétations fameuses qui ont marqué l’histoire ainsi que la manière dont ces textes qui vibrent encore à nos oreilles, ont marqué des générations. Le théâtre ou l’essentiel de la culture française.

Le Château de Mongenan à Portets possède un ravissant théâtre de verdure du XVIII° siècle où l’on a joué à l’époque Crébillon, Lesage et Pygmalion de Jean-Jacques Rousseau. Ce théâtre va reprendre du service chaque dimanche durant tout l’été. A 17 h, Jacques Albert-Canque, Florence Mothe et les comédiens du Théâtre Masqué , (Valérie Simon, Colette Deguillaume et Odile Dubouilh) viendront y donner d’aimables Générales. Il sera question du théâtre du XVIII° siècle, mais aussi de Musset, de Feydeau, de Guitry, de Giraudoux, d’Anouilh, bref de tout ce que le théâtre de psychologie a pu produire de plus exquis en l’espace de deux siècles.

14 et 15 juillet : Dyonisac au château de Mongenan et au château Lagueloup

Dimanche 22 juillet à 17 h : Marivaux, L’île aux esclaves, La colonie, La double inconstance

Dimanche 29 juillet à 17 h : Marivaux Le jeu de l’amour et du hasard,Les fausses confidences

Dimanche 5 août à 17 h : Beaumarchais : Le barbier de Séville, Le mariage de Figaro

Dimanche 12 août à 17 h : Musset, Il ne faut jurer de rien, On ne badine pas avec l’amour

Dimanche 19 août à 17 h : Feydeau, La puce à l’oreille, Un fil à la patte, La petite révoltée

Dimanche 26 août à 17 h : Sacha Guitry, N’écoutez pas Mesdames

Dimanche 2 septembre à 17 h : Giraudoux, Intermezzo, L’Apollon de Bellac.

Dimanche 9 septembre à 17 h : Jean Anouilh : Léocadia, La répétition ou l’amour puni

Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h : Journées du Patrimoine

Distribution gratuite de boutures de rosiers et de graines introuvables en jardineries

Programme établi en collaboration avec les associations des Amis de Mongenan,

Savoirs et Images en Graves de Montesquieu et Châteaux et Cités au cœur d’Aquitaine

Conférences suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine

Château de Mongenan 33640 Portets

Monument Historique privé ouvert à la visite. Jardins Remarquables,

                    Potager de France, Roseraie de France SNHF

   Best of Wine Tourism 2008

               Tel : 05 56 67 18 11  

www.chateaudemongenan.com  

chateau.mongenan@free.fr

Sur rendez-vous la semaine hors saison, de 14 h à 18 h, tous les jours.

Sans rendez-vous les samedis et dimanches toute l’année de 14 h à 18 h et de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h

tous les jours de juillet à septembre

Visite des Jardins Remarquables, du musée, du Temple maçonnique, du vignoble et de sa roseraie

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site