Calendrier

Jardins, parfums et civilisation du monde, conférence à Mongenan
Clics : 46

Au pays des jardins parfumés.

  La France compte 450 "Jardins remarquables". La Côte d'Azur, qui veut faire des jardins ouverts à la visite et de la ville de Grasse le centre de ses attraits touristiques, 80 jardins. Deux seuls jardins, parmi tous ceux-là possèdent une Horloge de Linné: le Parc de la Tête d'or à Lyon et le jardin du château de Mongenan à Portets. Tout se passe comme si, dans nombre de jardins, même les plus illustres, le parfum était une donnée superfétatoire. On jouit de la vue, de la sérénité du lieu, du dessin,  des couleurs, des plantes. Le parfum vient en dernier. Même dans les châteaux qui proposent un jardin des cinq sens, le parfum n'est qu'une des données offertes aux visiteurs.
La littérature publiée est tout aussi pauvre. Les livres sur les plantes à parfum sont destinés aux industriels qui créent des eaux de rose, de violette ou de lavande. L'odeur y est passée sous silence au bénéfice de la technique d'élaboration de la fragrance.
Comme il était grand temps de combler ce vide, Florence Mothe expliquera le dimanche 1° juillet à 17 h au château de Mongenan tout ce qu'il faut savoir sur les jardins de senteurs et sur leur apport aux civilisations du monde. A l'occasion du lancement du parfum "Souvenir de Mongenan", réalisé à base de roses anciennes, cet avant dernier numéro de la série "Par le bout du nez"       promet un voyage inoubliable à travers tous les continents. Le jardin de senteur est si voluptueux que les grandes références sont le Cantique des Cantiques et les romans érotiques arabes qui ne considèrent pas le parfum des fleurs comme une dimension secondaire.
 Le jardin de Mongenan est parfumé en permanence, même l'hiver, avec ses viornes, son chimonanthus, au printemps avec les mimosas, les violettes, les narcisses, en été avec les roses, les jasmins, les lavandes, les tubéreuses, les bigaradiers, les patchoulis, les baumes de Gilaed, les gladiolas, en automne avec les clérodendrons, les orangers du Mexique, les osmanthus. Ces parfums se développent tout au long de la journée et de la soirée, culminant au coucher du soleil avec les tabacs, les belles de nuit et les daturas.
Réaliser un parcours des senteurs est une opération assez longue car les plantes ont leurs heures bien précises qui correspondent au degré d'hygrométrie. Rien de magique, là-dedans, si ce n'est ces parfums qui se combinent en un prodigieux flacon naturel.
Le moyen-âge, si pauvre en fleurs, a tenté d'y remédier par des jardins parfumés. Le XVIII° siècle a surtout connu la rose et la tubéreuse et n'a connu le magnolia qu'après la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis. Le XIX° siècle s'est passionné pour la violette et le réséda. Et le XX° a contribué à la perte de nos nez. A coup sûr, ce scandale va cesser. Il est temps que le parfum sorte des salles de bains pour redonner à  nos jardins un air de paradis terrestre. Cette conférence devrait y contribuer.

Renseignements: château de Mongenan 05 56 67 18 11 Visite à partir de 14 h.
Conférence à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins de la propriété. 


Par le bout du nez…
Des roses de Vénus aux mystères d’Eleusis.                            
« Retrouver au fond d’un vieux flacon des parcelles de son existence, de toutes les odeurs errantes, celles des rues, des champs, des maisons, des meubles, des jardins, odeurs chaudes des soirs d’été, odeurs froides des soirs d’hiver… », c’est en ces termes que Maupassant évoque les parfums qui hantent notre vie. Toutes nos activités sont concernées par cette mémoire olfactive qui fait de nous des amoureux ou des enfants, et nous accompagne nuit et jour tout au long de notre vie. Douze conférences, dans le jardin enchanté de Mongenan pour mieux comprendre comment on passe du jardin au parfum, de l’offrande à la séduction, de l’antiquité à nos jours.

1° avril à 15 h : Grande course aux œufs de Pâques dotée de nombreux prix
4 avril à 17 h : Lancement du numéro spécial Jardins de la revue Le Festin

Douze conférences de Florence Mothe
Dimanche 8 avril à 17 h : Au bonheur des jardins : le grand roman de l’érotisme floral
Dimanche 15 avril à 17 h : Le 5° sens ou le plus court chemin de l’intime
Dimanche 22 avril à 17 h : Les villes et leurs parfums
Dimanche 29 avril à 17 h : A chacun sa madeleine ou les parfums de la mémoire
Dimanche 6 mai à 17 h : De vin, de truffe et d’ambre
Samedi 12 et dimanche 13 mai de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h : Open Garden’s
en association avec le Jardin de la Maison blanche à Portets, le Musée des Techniques de Beautiran, le château de Lacaussade à Baurech et le château Nairac à Barsac, cru classé 1855.
Dimanche 27 mai à 17 h : Alambics solaires et fontaines de senteurs ; la magie des parfums
Samedi 2 et dimanche 3 juin  de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h : Rendez-vous aux jardins
Distribution gratuite de boutures de rosiers et de graines introuvables
Dimanche 10 juin à 17 h : Odor di femina, parfums et séduction à travers les âges
Dimanche 17 juin de 14 h à 18 h : Patrimoine de pays et journée des moulins
Dimanche 17 juin à 17 h : De l’hallucination olfactive, les illuminations de Swedenborg
Dimanche 24 juin à 17 h : En odeur de sainteté, parfums, offrandes et embaumements
Dimanche 1° juillet à 17 h : Jardins, parfums et civilisations du monde
Dimanche 8 juillet à 17 h : Parfums du jour, parfums de toujours.


Conférences suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine
 Château de Mongenan 33640 Portets
Monument Historique privé ouvert à la visite. Jardins Remarquables, Potager de France, Roseraie de France SNHF
Best of Wine Tourism 2008
 Tel : 05 56 67 18 11    
www.chateaudemongenan.com
chateau.mongenan@free.fr
 Sur rendez-vous la semaine hors saison, de 14 h à 18 h, tous les jours.
 Sans rendez-vous les samedis et dimanches toute l’année de 14 h à 18 het de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h tous les jours de juillet à septembre
 Visite des Jardins Remarquables, du musée, du  Temple maçonnique, du vignoble et de sa roseraie

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site