Calendrier

En odeur de sainteté, parfums, offrandes et embaumements, conférence à Mongenan
Clics : 26

Château de Mongenan à Portets ; Animations de printemps  2018

Mongenan lève le voile sur l'odeur de sainteté

  "Virginie Calmels n'est plus en odeur de sainteté chez les Républicains". "Khadafi n'était pas forcément en odeur de sainteté chez Sarkozy"."Ce n'est pas parce qu'elle est en odeur de sainteté dans son village qu'on peut lui donner le Bon Dieu sans confession". Ces expressions courantes nous feraient facilement croire que Dieu, s'il existe, a un nez. Mais qu'est-ce donc que l'odeur de sainteté? Les chimistes vous répondront qu'elle a probablement une formule chimique qui est C2 H12 O2. Ceux qui l'ont ressentie l'assimilent à une faible odeur d'acétone jointe à celle de l'éther butyrique. Elle serait perceptible aux derniers moments des grands mystiques et serait variable, Sainte Thérèse d'Avila sentit d'abord le lys, puis l'iris, puis la violette et enfin le jasmin.
L'odeur de sainteté est-elle une légende, exprime-t-elle la bonne santé d'une âme montant au paradis ? "Les odeurs préparent les mythes" écrivait Gaston Bachelard. Florence Mothe, pour sa part, n'a pas d'opinion, mais invitera tout de même ses auditeurs le dimanche 24 juin à 17 h au château de Mongenan à communier dans l'odeur de sainteté.

Alors que la religion chrétienne a été brouillée d'emblée avec les parfums dont l'antiquité faisait un usage immodéré, elle a toujours cru à cette fameuse odeur de sainteté qui rapprochait ses ouailles du paradis. Les grands mystiques étaient, il est vrai, adeptes de l'ascèse qui fait considérablement baisser le taux d'urée dans le sang. D'où, peut-être, le
fait qu'il répandent une odeur particulière. Le sang et l'encens ont toujours fait assez bon ménage. On disait jadis que l'oliban ou encens pur était une vapeur de sang. C'était reconnaître la fonction sacrée des aromates car ce ne sont pas les messes qui ont inventé l'encens. En Egypte, on en employait trois cents livres par cérémonie. Les catholiques sont beaucoup plus sobres, mais encore distinguent-ils l'encens de Lourdes, celui de Nazareth, celui de Jérusalem, celui des Trois Mages et l'encens pontifical. Tous n'ont pas le même usage, mais tous proviennent de résines végétales calcinées avec des huiles que l'on fait brûler sur des charbons ardents.
Pour s'y retrouver dans cet univers singulier de la parfumerie mystique, une seule adresse: château de Mongenan à Portets, où le sang et l'encens composeront un des trois derniers volets de la série "Par le bout du nez" qui entraine les visiteurs des roses de Vénus aux mystères d'Eleusis jusqu'au 8 juillet prochain.

Renseignements: Château de Mongenan 05 56 67 18 11. Visite à partir de 14 h
conférence à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine.


Par le bout du nez…
Des roses de Vénus aux mystères d’Eleusis.                            
« Retrouver au fond d’un vieux flacon des parcelles de son existence, de toutes les odeurs errantes, celles des rues, des champs, des maisons, des meubles, des jardins, odeurs chaudes des soirs d’été, odeurs froides des soirs d’hiver… », c’est en ces termes que Maupassant évoque les parfums qui hantent notre vie. Toutes nos activités sont concernées par cette mémoire olfactive qui fait de nous des amoureux ou des enfants, et nous accompagne nuit et jour tout au long de notre vie. Douze conférences, dans le jardin enchanté de Mongenan pour mieux comprendre comment on passe du jardin au parfum, de l’offrande à la séduction, de l’antiquité à nos jours.

1° avril à 15 h : Grande course aux œufs de Pâques dotée de nombreux prix
4 avril à 17 h : Lancement du numéro spécial Jardins de la revue Le Festin

Douze conférences de Florence Mothe
Dimanche 8 avril à 17 h : Au bonheur des jardins : le grand roman de l’érotisme floral
Dimanche 15 avril à 17 h : Le 5° sens ou le plus court chemin de l’intime
Dimanche 22 avril à 17 h : Les villes et leurs parfums
Dimanche 29 avril à 17 h : A chacun sa madeleine ou les parfums de la mémoire
Dimanche 6 mai à 17 h : De vin, de truffe et d’ambre
Samedi 12 et dimanche 13 mai de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h : Open Garden’s
en association avec le Jardin de la Maison blanche à Portets, le Musée des Techniques de Beautiran, le château de Lacaussade à Baurech et le château Nairac à Barsac, cru classé 1855.
Dimanche 27 mai à 17 h : Alambics solaires et fontaines de senteurs ; la magie des parfums
Samedi 2 et dimanche 3 juin  de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h : Rendez-vous aux jardins
Distribution gratuite de boutures de rosiers et de graines introuvables
Dimanche 10 juin à 17 h : Odor di femina, parfums et séduction à travers les âges
Dimanche 17 juin de 14 h à 18 h : Patrimoine de pays et journée des moulins
Dimanche 17 juin à 17 h : De l’hallucination olfactive, les illuminations de Swedenborg
Dimanche 24 juin à 17 h : En odeur de sainteté, parfums, offrandes et embaumements
Dimanche 1° juillet à 17 h : Jardins, parfums et civilisations du monde
Dimanche 8 juillet à 17 h : Parfums du jour, parfums de toujours.


Conférences suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine
 Château de Mongenan 33640 Portets
Monument Historique privé ouvert à la visite. Jardins Remarquables, Potager de France, Roseraie de France SNHF
Best of Wine Tourism 2008
 Tel : 05 56 67 18 11    
www.chateaudemongenan.com
chateau.mongenan@free.fr
 Sur rendez-vous la semaine hors saison, de 14 h à 18 h, tous les jours.
 Sans rendez-vous les samedis et dimanches toute l’année de 14 h à 18 het de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h tous les jours de juillet à septembre
 Visite des Jardins Remarquables, du musée, du  Temple maçonnique, du vignoble et de sa roseraie

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site