Calendrier

"Existe- t- il des femmes d' Etat" conférence à Mongenan
Clics : 111

Capture animations automne 2017

 

 

 

 

 

 

 

simone veilfrExiste-t-il des femmes d'état ?

 Elles se sont appelées Frédégonde, Catherine de Médicis, Jeanne d'Arc, Isabeau de Bavière, Simone Veil, Huguette Bouchardeau, Margareth Thatcher, Marie-France Garraud. Elles ont en commun d'avoir passionnément aimé leur pays , de l'avoir défendu coûte que coûte et d'avoir peut-être aussi passionnément aimé le pouvoir. Elles ont dû, pour exercer leur métier de femmes d'état, gommer une partie de leur féminité. "La gloire est le deuil éclatant du bonheur" disait Mme de Staël qui aurait, elle aussi, bien voulu
être Premier Ministre et n'est parvenue qu'à se faire reléguer  par Napoléon.
La politique est-elle interdite aux femmes ? La politique peut-être pas, mais la démocratie républicaine sûrement, car les femmes n'ont eu le droit de vote qu'après la deuxième guerre mondiale, bien peu ont été ministres, bien peu ont été députés, toutes ont été traitées en quantité négligeables comme les "juppettes" de sinistre mémoire.

Juste bonnes à jouer les utilités sur le théâtre de la représentation nationales, les femmes ont cependant été jugées capables de monter à l'échafaud sous la Révolution ou d'être déportées pour cause de résistance.

Quand elles sont au pouvoir, sont-elles meilleures que les hommes ? Elisabeth 1° d'Angleterre ou Marie la sanglante n'en ont pas administré la preuve. Mais plus déterminées, moins orgueilleuses, moins cupides, elles  apportent un ton nouveau en politique. Même si toutes ne sont pas de gauche, c'est essentiellement parmi les communistes, les socialistes et les Franc-maçonnes que l'on a rencontré le plus de femmes politiques. Quel fut leur parcours ? Quelle est leur attente ? Comment sont-elles perçues ? Que
doivent-elles abandonner pour accéder au pouvoir ?

En traitant ce volet de l'Etat-spectacle, Florence Mothe posera le 3 décembre prochain à 17 h  au château de Mongenan la grave question :
"Existe-t-il des femmes d'Etat ?" A travers des exemples historiques, des confidences reçues et des souvenirs personnels, la conférencière racontera cet aspect de la condition féminine qui se trouve en pleine actualité depuis qu'Emmanuel Macron a décidé de faire de la place laissée aux femmes une grande cause nationale.


Renseignements: Château de Mongenan, 05 56 67 18 11. Visite à  partir de 14 h. Conférence à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine.

Illustration Simone Veil, coll. Château de Mongenan

 

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Pas de spam au SIGM


Recherche sur le site