Calendrier

" Le Roi nu ou le Prince ordinaire" à Mongenan
Clics : 55

Capture animations automne 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommes politiques frcarafe politique, coll. Château de Mongenan

Les journalistes font souvent le difficile travail de déshabiller, en tout bien, tout honneur, les hommes politiques. Que reste-t-il du Prince quand il est dépouillé des oripeaux de la gloire ? Parfois, presque rien. Ressemblent-ils à de Gaulle, battu par les vents sur une plage d'Irlande, à Rocard avec son bonnet à oreilles de lapin ridiculisé par Mitterrand, à Lionel Jospin  le 21 avril 2002, à Juppé après les primaires, à Fillon au soir du premier tour ? Malgré les protestations glamour et les efforts cosmétiques désespérés, ils redeviennent des hommes ordinaires, avec leurs drames intérieurs, leurs minables petits secrets, leurs dérangement d'entrailles et autres difficultés d'être.
Si les hommes politiques actuels nous semblent désemparés lorsque le Roi est Nu, il en fut de même de François 1° au soir de Pavie, de Napoléon à Sainte Hélène, de De Gaulle au soir de l'armistice. Même les plus grands ont frôlé les périls, affronté les scandales, marché sur des chemins de crète.
Affaire des fiches, affaire des décorations, scandale de Panama ,affaire Dreyfus, affaire des chéquards, affaire Oustric, affaire Hanau, affaire Staviski ,affaire du Plan bleu,  affaire des généraux, affaire des piastres, affaire de la Garantie foncière, affaire Aranda, affaire du Crédit Lyonnais, chaque année apporte son lot de tsunamis politiques dont on est persuadé à chaque fois que l'Histoire les retiendra tant ils choquent l'opinion . Or, les scandales succèdent aux scandales. Ils sont avalés par l'actualité, dissouts par un autre scandale, entrainant avec eux comme autant de scories ces hommes qui se sont crus puissants, éternels, irremplaçables et qui se découvrent tout à coup déchargés de tout pouvoir et  cocus du système.
Dure, violente, impitoyable, ravageuse, intransigeante, telles sont la politique, et l'opinion publique qui ne pardonne rien, mais oublie trop facilement tout.
Dans la conférence qu'elle donnera le dimanche 26 novembre à 17 h au château de Mongenan à Portets, Florence Mothe racontera quelques-uns de ces destins singuliers, nourris par l'ambition secrète peut être de servir et toujours de paraître, et que le destin a foudroyés. Rois nus et Princes ordinaires, ainsi sont ces souverains d'un jour ou d'un an qu' il ne fait pas bon rencontrer à l'envers du décor, surtout lorsqu'au sortir de scène, ils sont démaquillés.

Renseignements: Château de Mongenan, 05 56 67 18 11: "Le Roi nu ou le Prince ordinaire", conférence de Florence Mothe le 26 novembre 2017 à 17 h. Conférence suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine. Visite du musée à partir de 14 h. Entrée 10 €.

tel 05 56 67 18 11

www.chateaudemongenan.com

chateau.mongenan@free.fr

 

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Nous ne vous spammerons jamais !

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Recherche sur le site