Contact

Visites guidées Office de Tourisme : mercredi 14h30 ; vendredi 10h
5€, gratuit pour moins de 12ans
05 56 00 66 00

Informations diverses

lieux symboliques

Les textes de couleur violette sont extraits de : 

" Lieux symboliques en Gironde , trois siècles de franc-maçonnerie à Bordeaux"

L’hôtel de ville est installé dans l’ancien palais archi épiscopal qui fut construit par Richard François Bonfin pour Ferdinand Maximilien- Meriadec de Rohan, sous Louis XVI. Ce jeune prince de Rohan–égrener, qui fut prince archevêque de Cambrai et prince évêque de Liège, fut archevêque couronné à Bordeaux le 26 décembre 1769. Si l’on sait depuis toujours qu’il fut le confesseur de l’impératrice Joséphine, on ignorait jusqu’à de récents travaux historiques qu’il fut également lié durant de longues années à la charmante duchesse d’Albany dont Hugues Douglas Hamilton nous a laissé un beau portrait. Cette fille naturelle est légitimée du dernier Prétendant, Charles Édouard Stuart, et de sa maîtresse Clémentine Walkinshaw passa la majeure partie de sa vie dans des couvents français. Elle eut une longue liaison avec Ferdinand de Rohan qui était lui-même relayé par le sang à la maison Stuart et auquel elle donna trois enfants sans que l’ancien archevêque de Bordeaux n’ait jamais le courage, comme Talleyrand, de demander sa réduction à l’état laïc.[lire la suite page 287 …]
C’est ainsi qu’à travers le superbe édifice qui est  devenu la mairie de Bordeaux, l’écossisme avait retrouvé sa filiation la plus pure. Même si un long secret, somme toute maçonnique, avait entouré l’inépuisable histoire des Stuarts, de leur quête spirituelle, de leurs amours contrariées, de la restauration impossible de leur trajectoire politique interrompue à travers toutes les  dynasties princières d’Europe. En revenant à Bordeaux, l’Angleterre était finalement revenue à ses sources puisque les fenêtres du palais Rohan contemplent aujourd’hui cette porte de la cathédrale Saint-André par laquelle Aliénor d’Aquitaine et Henri Plantagenêt sont entrés le jour de leur mariage et qu’aux  grilles du palais Rohan figurent toujours les armes de Bordeaux portant léopard d’or, symbole du roi d’Angleterre.( page 287  )

 

 

jardin mairie 1jardin mairie 3

jardin mairie 1 armoiries L’actuel Hôtel de Ville de Bordeaux, ancien palais archi épiscopal de Rohan, est classé aux Monuments Historiques en 1997.  La façade, place Pey-Berland (ancienne Place Rohan) se dresse face à la Cathédrale Saint-André et la Tour Pey-Berland.
Passée la cour d’honneur, se trouvent à l’intérieur : un superbe escalier, vrai chef-d’oeuvre de stéréotomie composé de trois volées rectilignes, tournant à droite, au départ suspendues sur une voûte plate et s’achevant sur une voûte en demi-berceau ;
le grand salon comporte des boiseries de tilleul d’une grande finesse sculptées par Cabirol (sculpteur bordelais 1737-1786) ;
la salle à manger est ornée de grisailles (clair-obscur) en trompe-l’oeil de Lacour (p.303 Fl.Mothe) et Beringazo ;
Côté jardin, la façade, très dépouillée, présente un avant-corps central dominé par un fronton triangulaire décoré d’une sculpture de Cabirol et des pavillons d’angle ;
les deux galeries transformées en Musée des Beaux-Arts donnent sur le jardin ;de magnifiques grilles (photo p.220 )comportent les armes de Bordeaux « portant léopard d’or » , symbole du roi d’Angleterre auxquelles se mêlent des décors maçonniques ( texte Martine Perroy)

 

 

Esprit des LoixLafayette

étoile de David rognée

La route bleue.plus net

retour à la Route 4 : Esprit des Lois

 

 

RM LOGO

 

retour  Routes Montesquieu

 Route 1 : Cercle des Amis;  Route 2 : Voix rebelles;  Route 3 : Chemins de la Liberté;  Route 4 : Esprit des Lois ; Route 5 : Au delà des frontières

 

 

 


Recherche sur le site