Les terroirs des Graves et Pessac-Léognan, les 3 niveaux AOC des vins de Bordeaux

"Le vin, par la joie qu'il inspire, favorise l'intempérance et, nous ramenant insensiblement vers lui-même, fait renaître nos débauches ou, du moins, notre goût." (Montesquieu, "Pensées")

vigne_en_2_siclesLe grand terroir des Graves porte certainement un des plus anciens vignobles bordelais. Etabli sur différentes terrasses alluviales de la Garonne, le vignoble s'étend entre la forêt landaise et le lit majeur de la Garonne. Ses sols sont essentiellement de graves plus ou moins sableuses. Ses sous-sols peuvent avoir une composante argileuse plus forte.

voir plus bas les 3 niveaux d'AOC des vins de Bordeaux

"Dans le Bordelais, la vigne peut être comparée à cette matière avec laquelle les alchimistes se vantent de faire de l’or." (Montesquieu, "Pensées")

Crus classés des Graves et biologiques du canton de La Brède

 
en Rouge
en Blanc
Lieu
Château Bouscaut
*
*
Cadaujac
Domaine de Chevalier
*
*
Léognan
Château Carbonnieux
*
*
Léognan
Château De Fieuzal
*
  Léognan
Château Haut-Bailly
*
  Léognan
Château Olivier
*
*
Léognan
Château Malartic-Lagravière
*
*
Léognan
Château Latour-Martillac
*
*
Martillac
Château Smith Haut-Lafitte
*
  Martillac
Château Méric Chanteloiseau
biologique
biologique
La Brède
Château Clos Lauriole
biologique
biologique
Isle Saint Georges

 

" L’air, les raisins, les vins des bords de Garonne et l’humeur des Gascons sont d’excellents antidotes à la mélancolie…" (Montesquieu, "Pensées")

Au temps de Montesquieu, début XVIIIe siècle, la vigne était plus qu’une culture, c’était une obsession, une idée fixe. A cette époque, on arrivait à vendre du vin … même aux musulmans ! ( lire " la tisane de Richelieu" )
C’est à Cadaujac, sur la Garonne, au château Malleret (extérieurs inscrits aux Monuments Historiques) qu’on chargeait des barriques de vin sur les bateaux en partance pour la Turquie, sous l’appellation «Eau de Carbonnieux» (étiquette plus en accord avec la loi coranique).
A la suite de quoi le sultan écrivit à Montesquieu : «Quand il ont une eau aussi pure et aussi agréable, comment les Français peuvent-ils boire du vin ? »
Quant à Montesquieu, il produisait les vins les meilleurs et les plus réputés de la région des Graves sur laquelle il régnait en seigneur féodal tout puissant (la baronnie de La Brède incluait Martillac et Saint-Morillon et l’on retrouve trace des possessions de Montesquieu dans une vingtaine de nos communes actuelles).


Vins de palus des bords de Garonne

 


Vins des Graves et Pessac-Léognan

 

C’est à Martillac, au domaine de Rochemorin qu’il confectionnait la plupart des vins qu’il exportait ou vendait sous l’appellation de «Vin de La Brède», considérant sans doute que le titre de «Baron de La Brède» était un meilleur support publicitaire que la dénomination «Vin de Martillac» !
Comme marchand de vin, en homme avisé, il organisait lui-même les ventes de vin, lors de ses nombreux voyages. Il écrivait à son ami Lord Bulkeley : « Je suis occupé à dépêcher mon vin dans le pays d’Irlande, aux habitants duquel je prie Dieu d’augmenter la soif ».
Il disait : « Je ne sais si c’est mon vin qui a fait connaître l’Esprit des Lois … ou l’inverse … ».
Sa production était un vin nommé claret, clairet, ou claré , vin peu coloré provenant de la cuvaison de vendanges blanches et rouges mélangées (ce qui n’est plus autorisé aujourd’hui !).

 

 

 

AOC ? Il y a 3 niveaux d'appellations d'origine contrôlée :

*Les appellations régionales : tous les vins récoltés sur l'aire délimitée "Bordeaux", sous réserve qu'ils répondent aux conditions définies par l'I.N.A.O., peuvent bénéficier d'une appellation régionale : A.O.C. Bordeaux, A.O.C. Bordeaux supérieur, A.O.C. Crémant de Bordeaux.

*Les appellations "sous-régionales" : très étendu, le vignoble bordelais est formé de nombreux "pays" aux productions assez spécifiques pour que leur aient été accordées des A.O.C. qui leur soient propres. Bien qu'il ne s'agisse pas là d'une terminologie officielle, certaines peuvent être dites "appellations semi-régionales" ou "sous-régionale" tant leur superficie est étendue. Ainsi en est-il des AOC Médoc, Haut-Médoc, Graves, Entre-Deux-Mers....

*Les appellations communales : le fait que les grands vins de la Gironde soient illustres sous leur nom de château explique en partie le nombre restreint des A.O.C. communales en Bordelais.

La mention château : terme désignant dans le Bordelais un domaine et le vin qui en est issu. L'indication "mise en bouteille" au château garantit que le vin a été embouteillé dans la propriété productrice. Il ne faut donc pas être nécessairement propriétaire d'un château pour obtenir cette mention.

Principales appellations "sous-régionales" et "communales" : ( rouge ou blanc)

 

  • A.O.C. Haut-Médoc et A.O.C. Médoc (rouge)
    • A.O.C. Saint-Estèphe
    • A.O.C. Pauillac
    • A.O.C. Saint-Julien
    • A.O.C. Listrac-Médoc
    • A.O.C. Moulis
    • A.O.C. Margaux.
  • A.O.C. Graves et A.O.C. Graves Supérieurs( rouge et blanc)
    • A.O.C. Pessac-Léognan
  • A.O.C. Premières Côtes de Bordeaux ( rouge et blanc)
  • A.O.C. Cérons ( blanc)
  • A.O.C. Barsac( blanc)
  • A.O.C. Sauternes( blanc)

 

 

 

 

Recherche sur le site