Calendrier

Mon village ( Portets) à l’heure allemande : conférence à Mongenan
Clics : 127

mongenan priere frDimanche 7 mai : Mon village à l’heure allemande (Révolte des tonneliers, Gérard Landais,les Camelots du Roi, la Cagoule, Jean Cayrol, Delamette, les Esquirous, l’épuration)

Prière inventée par Mme Suzanne Mangou, durant la 2° Guerre Mondiale, collection château de Mongenan

Après avoir parcouru Portets en long et en large, rencontré les Romains, les Normands, les Anglais vendangeant l'Aquitaine, les Huguenots, les bateaux du Duc d'Epernon coulés dans le port, le radieux sourire de Gabrielle d'Estrées, les gelées de printemps, d'hiver, d'automne, la peste, les épizooties, les débordements de la Garonne, l'ascension sociale des Gascq, la disparition des Montferrand, la rencontre d'Elie de Pommiers, quatre siècles de procès avec les contadistes, les fêtes, les mariages, les assassinats, les curés, les châtelains, les écrivains, les maires, les vignerons, les pêcheurs, les résiniers, Florence Mothe va, enfin, achever le récit de la longue saga portésienne qu'elle a nourri depuis le début de l'année de milliers d'anecdotes, de récits glaçants, de mille petits faits vrais, oubliés au fond de âges mais qui interpellent singulièrement l'auditeur tant ils sont passionnants et révélateurs de l'âme du village.
Les meilleurs choses ayant une fin, la dernière conférence de ce cycle aura lieu au château de Mongenan le dimanche 7 mai à 17 h. Et comme rien n'est laissé au hasard, il sera question de l'entre deux guerres et de la 2° guerre mondiale.
On suivra le notaire Gérard Landais chez les Camelots du Roi, les tonneliers en grève en 1936, Henri de la Mette et ses "Esquirous", Tita et ses nuits d'abattage clandestin, Pierre Séverac jusqu'à Dora, et Jean Cayrol, le doux poète, au cœur de la nuit et du brouillard.

Pour réaliser cette si longue histoire, Florence Mothe a compulsé des centaines de documents, des dizaines d'ouvrages, retrouvé des survivants, opéré une collecte de mémoire vive. Les vieux portésiens y ont trouvé leurs comptes; Les nouveaux venus ont été ébahis d'apprendre qu'il s'était passé tant de choses. Tous ont été surpris, éberlués, de la virtuosité de la conférencière qui est parvenue à partir de cinquante petites feuilles de papier noircies chaque semaine à ressusciter plus de 2000 ans d'histoire, reconstruisant le village maison par maison, parcelle par parcelle et racontant comment Portets était devenu Portets et surtout comment il l'était resté au milieu de tant de bruit et de tant de fureur.
Dimanche d'élections ou pas, la conférence s'achèvera, comme de coutume, verre en main par la dégustation gourmande des vins de Mongenan.

Renseignements: château de Mongenan: 05 56 67 18 11 entrée 10 €, gratuite jusqu'à 12 ans.

 


 Entrée du Château de Mongenan :10 €, 9 € pour les groupes de plus de 10 personnes sur réservation.

Le village est le dernier rempart de l’homme contre la mondialisation. C’est la première composante du lieu, de la civilisation, du symbole et le dernier refuge que le citoyen puisse revendiquer comme protecteur de ses acquis sociaux et culturels, explique la conférencière. Mauriac disait que nul n’échappe à l’enfance. Je crois qu’on n’échappe pas, non plus à la contagion des paysages, à la douceur des climats, aux madeleines de sa jeunesse. Pour chacun d’entre nous, le bonheur est dans le pré, dans la vigne, entre les murs chauffés au soleil, sous l’arbre, au bord du fleuve. Chacun d’entre nous a droit à sa « colline inspirée ».  Cet art de vivre, nous avons mis plus de vingt siècles à le construire. Il est le seul et unique capital que partagent les pauvres et les riches qui ont en commun ce lieu qui n’est pas de hasard parce qu’il est le fruit d’une si longue histoire et d’une si douce géographie. Parfois, l’historien tel Emmanuel Le Roy-Ladurie, découvre à travers les registres presbytéraux de quoi raconter « Montaillou, village occitan ». Je propose aujourd’hui, à travers ces rencontres et le livre qui en sera tiré, de faire de Portets le personnage principal d’une ample saga qui commence à la préhistoire et s’achève en 2017. Dans cette fable de la grande famille humaine se rejoindront les gens célèbres et les gens de peu, les accidents de l’Histoire et les aléas du quotidien, le journalier et l’exceptionnel. Je tente, avec cette expérience, une aventure probablement jamais tentée qui permettra à mes auditeurs et à mes lecteurs de rêver et de comprendre pourquoi et comment, ici et maintenant, nous restons malgré tout les petits enfants de tant et tant de siècles. »
 
Château de Mongenan 33640 Portets
Monument Historique privé ouvert à la visite. Jardins Remarquables,Potager de France, Roseraie de France SNHF,Best of Wine Tourism
 Tel : 05 56 67 18 11    
www.chateaudemongenan.com


chateau.mongenan@free.fr


 Visites commentées du 7 janvier au 31 décembre, samedis, dimanches et fêtes
    
Sur rendez-vous la semaine hors saison, de 14 h à 18 h, tous les jours.
De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h de juillet à septembre.

Visite du Jardin pour l’ornement, du Jardin d’utilité et du Jardin pour l’agrément
Temple maçonnique
Dégustation des vins du domaine, visite du vignoble et des chais
Château Lagueloup, 2 et 4 rue de la Liberté, Portets, Musée du vin et de la vigne, Best of Wine tourism 2003
     Entrée du Château de Mongenan :10 €, 9 € pour les groupes de plus de 10 personnes sur réservation.


Recherche sur le site